Close

Les Journées Cinéma et Psychiatrie de LyonPrésentation

Les Journées Cinéma et Psychiatrie de Lyon constituent un événement unique proposant un lieu et un temps de rencontre et d’échanges autour de thématiques en lien avec la santé mentale.

Initialement pensées comme un projet de formation destinée aux personnels gravitant dans le champ de la santé mentale (sanitaire, médicosocial, social), Les Journées Cinéma et Psychiatrie de Lyon sont également ouvertes à une participation extérieure, invitant les regards croisés des associations et personnes concernées, de leur entourage, mais aussi des professionnels du Cinéma et plus largement du grand public.

Par la tenue de Ciné-Débats et d’une participation professionnelle et citoyenne mélangée, les objectifs de ces journées annuelles résident en la promotion d’actions en santé mentale, dans un souci de lutte contre la stigmatisation des personnes souffrant de troubles psychiques et de handicap.

Les Journées Cinéma et Psychiatrie de Lyon, en bref :

  • Deux journées consécutives de projections et de débats au sein du C.H. le Vinatier ;
  • Trois salles de projections sur site :
    • Le Centre Social, équipé de façon professionnelle, accueille les projections de films majoritairement documentaires lors d’une journée thématique puis d’une journée révélant le palmarès et le meilleur du festival de Lorquin de l’année en cours, en la présence de réalisateurs (lien CNASM/festival de Lorquin),
    • La Ferme du Vinatier, met en lumière les productions des associations et des institutions de soins, en la présence des équipes ayant réalisé les films (lien page Ferme),
    • L’Institut de Formation en Soins Infirmiers, accueille des films plus didactiques et scientifiques traitant de thématiques de l’actualité de la santé mentale, en présence d’étudiants et des personnels du Centre National d’Audiovisuel en Santé Mentale (lien page IFSI) ;
  • Des projections off, organisées au sein des autres hôpitaux (C.H. Saint Jean de Dieu et C.H. de Saint Cyr au Mont d’Or) mais également dans des lieux publics (cinémas de quartiers, associations, facultés), en marge des deux journées principales ;
  • Une projection au cinéma Comœdia, le soir entre les deux journées de projection de décembre, avec la diffusion d’un film long métrage de fiction, permettant une rencontre externalisée des professionnels du soin psychiatrique et du grand public.